la Maison du Bouleau Blanc

À propos

La Maison du Bouleau Blanc est un organisme communautaire à but non lucratif qui accueille les malades en fin de vie dans une atmosphère chaleureuse, imprégnée de respect et d’amour.

Cette maison spécialisée en soins palliatifs est une solution de rechange à l’hospitalisation, et ce, sans frais, pour celui ou celle qui ne peut vivre ses derniers moments chez lui. Cette maison vit pour le milieu, par le milieu et avec le milieu.

la maison du bouleau blanc

Historique

En 1980, lors d’un stage en oncologie à Dijon en France, la Dre Liette Boyer, en voyant une disposition plus humaine des lieux de l’hôpital universitaire avec balcons, jardins et sentiers, se met à rêver d’une maison où prodiguer des soins aux malades en fin de vie. Tout au long de sa pratique au Centre hospitalier Hôtel-Dieu d’Amos, le malade en fin de vie lui exprime le souhait de mourir dans son milieu de vie, proche des siens. L’idée qui avait germé outre-mer la poursuit et elle décide de réaliser son rêve.

La naissance du projet

En 1985, avec l’aide de son époux, monsieur Germain Vézeau, gestionnaire chevronné, les démarches s’amorcent. En 1988, ils visitent une maison pilote : la Maison Michel-Sarrazin de Québec. Les docteurs Louis Dionne et Jean-Louis Bonenfant de Québec, de même que le docteur Ferdinand Cabanne de Dijon, la conseillent et la guident dans son projet quant aux exigences ministérielles.

Les autorisations requises sont obtenues en fin d’année de 1991, grâce aux efforts du noyau bâtisseur comptant monsieur Germain Vézeau et les docteurs André-Guy Bernier, Liette Boyer et Alain Dubois. La collecte de fonds s’articule grâce au dévouement de madame Noëlla Bélanger et à la générosité de la population. Fin juillet 1993, un bâtiment est loué et aménagé avec l’aide d’une équipe de bénévoles dirigée par madame Madeleine Filion.

Le premier Conseil d'Administration

Il est formé le 13 novembre 1991 et composés de Dre Liette Boyer, présidente, monsieur Germain Vézeau, secrétaire- trésorier, Docteures Hélène Guay, Linda Dauphin, Docteurs André-Guy Bernier et Alain Dubois, madame Lynda Jolicoeur, infirmière, Maître Charles Duguay et Sœur Gisèle Bilodeau.

L'ouverture officielle

C’est finalement en octobre 1993 que La Maison du Bouleau Blanc voit le jour et accueille son premier malade. Elle est l’une des premières maisons de soins palliatifs de fin de vie à ouvrir ses portes en province. Elle est la première en Abitibi-Témiscamingue. En 1994, la maison fût achetée et des travaux d’agrandissement sont entrepris dans la maison afin de créer une quatrième chambre grâce aux fonds recueillis lors de la campagne des Gouverneurs sous la présidence de monsieur Alain Fortier, homme d’affaires. Trois ans plus tard, un sentier de la maison allant jusqu’aux abords de la rivière Harricana est construit par un groupe de camionneurs sous la direction de Mme Moses. Une aire de pique-nique ainsi qu’une gloriette y sont ajoutées pour permettre aux malades de se recueillir en pleine nature. La Maison du Bouleau Blanc devient membre de l’Association québécoise des soins palliatifs (AQSP) en 2002. Deux ans plus tard, elle contribue à la formation de l’Alliance des maisons de soins palliatifs au Québec. En 2008, La Maison du Bouleau Blanc est accréditée par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Notre mission

La mission de La Maison du Bouleau Blanc est de permettre à toute personne atteinte d'une maladie en fin de vie de vivre dignement jusqu’au bout dans un milieu qui favorise son bien-être psychologique, physique et spirituel.
EN APPRENDRE PLUS SUR LA PHILOSOPHIE DE LA MAISON DU BOULEAU BLANC

La philosophie

La philosophie de La Maison du Bouleau Blanc est un élément très important, c’est-à-dire que de celle-ci découlent les interventions de chaque membre du personnel.

RÉFLEXION SUR L'AIDE MÉDICALE À MOURIR

Voici la réflexion du personnel clinique, administratif, bénévole, ainsi que des membres du conseil d’administration de La Maison du Bouleau Blanc en regard
du projet de loi 52.

La Maison du Bouleau Blanc n’accueille pas l’aide médicale à mourir dans ses murs.

les membres

de l'exécutif

GERMAIN VÉZEAU

Secrétaire-trésorier

Dre LIETTE BOYER

Présidente

JOAN TENHAVE-AUDY

Directrice générale

Conseil d'administration

En incluant les membres de l’exécutif.

Les membres du conseil d’administration de La Maison du Bouleau Blanc ont à cœur la qualité de vie du malade, son cheminement et celui de ses proches jusqu’au bout, dans la vraie dignité. 

dr françois laurendeau

joline vézeau

dominque grégoire